Publié le Laisser un commentaire

Comment les dinosaures ont-ils disparu ?

Pourquoi les dinosaures ont-il disparu

Après avoir dominé pendant plus de 165 millions d’années la vie sur Terre. Les dinosaures ont disparu à la fin du Crétacé. Il y a 65 millions d’années. Les raisons de leur extinction demeurent mystérieuses. Les scientifiques penchent aujourd’hui pour l’hypothèse de plusieurs catastrophes survenues en même temps. Les dinosaures n’en furent pas les seules victimes puisque de nombreuses autres espèces furent aussi anéanties.

La crise Crétacé-Tertiaire

L’extinction des dinosaures a eu lieu à la limite des périodes Crétacé et Tertiaire. A cette époque, à l’extrême fin du Crétacé, 70% des espèces qui vivaient ont disparu : outre les dinosaures, les ptérosaures, les reptiles marins mais aussi des poissons, des coquillages et d’autres reptiles. Il y eut donc une crise, dite du Crétacé-Tertiaire, crise dont on cherche encore à comprendre les origines

Les théories les plus délirantes

Pour expliquer cette catastrophe, des centaines de théories ont été proposées. Beaucoup d’entre elles sont délirantes, sans fondement scientifique. On imagina par exemple que les petits mammifères de la fin du Crétacé se mirent à dévorer subitement les œufs des dinosaures. Cette hypothèse est fantaisiste car les dinosaures et les mammifères coexistaient déjà depuis des millions d’années. Autre exemple : les dinosaures seraient devenus aveugle en raison de l’augmentation de la chaleur et de la radiation dans l’activité du soleil à cette époque n’a été prouvé…

Les hypothèse les plus sérieuses

Jusqu’à récemment, les scientifiques ne cherchaient qu’une cause à la crise du Crétacé-Tertiaire. Mais il est possible que plusieurs facteurs combinés aient provoqué la disparition des dinosaures et des autres animaux. Etudions quelques-unes de ces théories

Une baisse du niveau des mers ?

Une baisse du niveau des mers - disparition des dinosaures

Un abaissement considérable du niveau de des ers aurait provoqué les extinctions d’espèces marines, rendant les climats plus continentaux et causant ainsi la fin des dinosaures. Les scientifiques ont bien constaté à la fin du Crétacé une régression marine. Mais il y en eut d’autres à l’ère secondaire. De plus, les organismes les plus touchés par l’extinction furent ceux qui vivaient en pleine mer, et non ceux qui vivaient dans le fond.

Une dégradation du climat ?

Les climats plus froids de la fin du Crétacé auraient provoqué un changement d’environnement peu propice aux dinosaures. Certes, il y eut un refroidissement à cette époque mais il ne fut pas de très grande ampleur. D’ailleurs, certains reptiles, comme les crocodiles, ne peuvent supporter de trop basses températures. Or, les crocodiles ont survécu à la crise, au contraire des dinosaures.

Des volcans en éruptions ?

Une série d’éruptions volcaniques a eu lieu à cette époque sur le territoire actuel de l’Inde centrale, dans la région du Deccan. Ces éruptions ont duré des millions d’années et ont rejeté des milliards de tonnes de cendres et de laves. Cette masse de poussière et de gaz dans l’air, à plusieurs kilomètres d’altitude, aurait provoqué une forte baisse de la température. Cette théorie est plus que sérieuse. Les scientifiques estiment cependant, que les éruptions du plateau du Décan n’étaient pas suffisantes pour affecter l’écosystème de la Terre entière. Mais elles ont peut-être ajouté leurs effets à ceux d’une autre catastrophe.

Une météorite géante ?

météorites disparition des dinosaures

La Terre reçoit chaque année des milliers de météorites, des particules de roche et de poussière provenant de l’espace. Ces objets brulent pour la plupart dans l’atmosphère avant d’atteindre la surface de notre planète. Mais parfois, ils sont assez volumineux pour résister à ce phénomène et viennent alors toucher notre sol. La plupart des météorites sont petites, de la taille d’une balle de de tennis. Quand elles entrent en collision avec la Terre, elles creusent des cratères dont les dimensions sont proportionnelles au diamètre de l’objet tombé. Heureusement, les impacts de très gros objets sont rares. Les météorites contiennent un métal rare : l’indium. Or, on a retrouvé à la fin des années 70 de grandes quantités d’iridium dans des couches d’argiles datant de l’extrême fin du Crétacé. Certains scientifiques ont donc estimé que l’extinction des dinosaures avait pua voir été causé par la chute d’une météorite de 10 kilomètres de diamètre.

Le nuage de poussière consécutif à l’impact aurait obscurci l’atmosphère et, en empêchant la photosynthèse, aurait provoqué la disparition des plantes. Les herbivores seraient alors morts, suivis par les carnivores. La chute d’une telle météorite aurait également provoqué des tremblements de terre et un gigantesque tsunami.

La découverte du cratère

cratère disparition des dinosaures

La théorie des scientifiques été conforté par la découverte, en 1990, d’un vaste cratère au Mexique. Le cratère de Chicxclub, dans la province du Yucatan et dans le golfe du Mexique, a un diamètre de plus de 200km ! Les études des roches ont confirmé que ce cratère provenait de l’impact d’une météorite géante avec la Terre il y a 65 millions d’années.

Une combinaison de facteurs

Si la chute d’une météorite géante au Mexique et des éruptions volcaniques en Inde peuvent expliquer la crise di Crétacé-Tertiaire, on continue de s’interroger sur la manière dont s’est effectuée la sélection des espèces au moment de ces catastrophes